La bataille de Paris: 17 octobre 1961

Přední strana obálky
Éditions du Seuil, 1991 - Počet stran: 329
Paris, mardi 17 octobre 1961. A l'appel du FLN, les Algériens de la région parisienne tentent de manifester ce soir contre le couvre-feu. Dans la nuit noire, sous une pluie battante, c'est le massacre. Selon la version officielle, rendue publique le lendemain, les affrontements ont fait 2 morts du côté des manifestants et 2 blessés par balle parmi les forces de l'ordre. La thèse est claire: les Algériens étaient armés et la police en état de légitime défense. Les jours suivants seront mis à profit par les pouvoirs publics pour faire obstacle à toute enquête indépendante et justifier les mesures de répression, avec l'accord tacite de l'opinion. Le massacre sera ainsi refoulé de la conscience collective. Jean-Luc Einaudi a patiemment reconstitué le déroulement des événements, après avoir consulté des documents d'archives inédits, les registres des cimetières parisiens, la presse de l'époque, les textes officiels, et entendu plus d'une centaine de témoins directs ou indirects. Il raconte, heure par heure, cas par cas, comment cette nuit-là la police parisienne a fusillé, noyé, massacré à coups de crosse des Algériens désarmés. Il montre qu'au moment même où les pouvoirs publics minimisaient les faits, la police continuait la chasse à l'homme. Il relate aussi comment fut orchestrée, des années durant, l'entreprise de désinformation, et étouffés les efforts de quelques-uns pour faire reconnaître la vérité. Il n'y eut pas un seul policier blessé par balle. Mais la répression fit plus de 200 morts. Voici le dossier complet de l'une des pages les plus sombres de l'histoire de la Ve République.

Vyhledávání v knize

Co říkají ostatní - Napsat recenzi

Na obvyklých místech jsme nenalezli žádné recenze.

Obsah

Cessezlefeu
11
La guerre en France
19
Comment vivent les Algériens ?
32
Autorská práva

Další části 3 nejsou zobrazeny.

Další vydání - Zobrazit všechny

Běžně se vyskytující výrazy a sousloví

Bibliografické údaje